Bruxelles continuera à soutenir l’accompagnement des créateurs d’entreprises

Le gouvernement bruxellois a décidé de continuer à soutenir financièrement l’accompagnement des créateurs d’entreprises assuré via l’asbl patronale BECI.

Depuis plus de vingt ans, la Chambre de Commerce et l’Union des Entreprises de Bruxelles, désormais liées au sein de BECI, abritent un centre spécialisé dans l’accompagnement des starters. La mission du Centre consiste à présenter toutes les informations utiles sur les différentes étapes de la création d’une entreprise, ainsi que les conséquences sociales et fiscales du statut de l’indépendant.

Selon le ministre bruxellosi de l’Economie et de l’Emploi, Benoît Cerexhe, en 2010, les conseillers du Centre ont informé en séances collectives plus de 518 candidats entrepreneurs, sans oublier les entretiens par téléphone et par courrier électronique, ce qui porte pour 2010 à 1237 créateurs potentiels d’entreprise.

Toujours pour 2010, 42% des candidats créateurs étaient inscrits en tant que demandeur d’emploi, 21% étaient des salariés et 11% des indépendants. Les 25-35 ans représentent 40% des candidats, ensuite les 36-45 ans représentent 26% des candidats. Selon le ministre, on remarque une évolution croissante du nombre de candidats ayant dépassé les 45 ans.

En ce qui concerne les domaines d’activité, 24% des candidats choisissent les activités de service aux personnes, suivis par les services aux entreprises avec 22% et les commerces de détails avec 20% des candidats. L’horeca arrive ensuite avec 16% de candidats.

L’aide de la Région accordée jeudi par le gouvernement Picqué consiste en une subvention de 60.000 euros au bénéfice du Centre d’accueil, de conseil et d’accompagnement pour créateurs d’entreprises du BECI.

Deloitte coache les jeunes entrepreneurs
Trente jours pour payer