L’association professionnelle du libre-service veut la fin des écochèque

Selon La Dernière Heure, l’association professionnelle du libre-service indépendant en alimentation (APLSIA), qui regroupe des indépendants franchisés (Delhaize, Carrefour/GB, Intermarché etc…) veut la suppression des écochèques.

L’APLSIA estime que les écochèques coûtent trop chers pour les commerçants. « Les frais demandés par les sociétés émettrices sont énormes et le commissionnement disproportionné. Les commerces doivent en effet payer une commission de l’ordre de 5% pour encaisser les écochèques », explique l’APLSIA.

L’association propose de relever la valeur maximale des chèques-repas de 7 à 8 euros en contrepartie de cette suppression. « Le rehaussement correspond à l’évolution du coût de la vie et maintient l’attractivité du chèque », ajoute l’APLSIA.

Deloitte coache les jeunes entrepreneurs
Trente jours pour payer